Aujourd’hui j’avais envie de répondre à vos questions concernant les compléments alimentaires, comment bien les choisir, à quels labels se fier ? De quoi dépends la qualité des compléments alimentaires etc. Vous avez été nombreuses à me poser des questions notamment via instagram sur le sujet, si je n’ai pas répondu dans la première partie de l’article, je vous laisse lire la deuxième partie ou je réponds aux questions qui sont revenus le plus souvent.

Un complément alimentaire qu’est-ce que c’est ? Un complément alimentaire est une denrée alimentaire, qui comme son nom l’indique, sera consommée dans le but de compléter notre alimentation. Ils apportent un concentré de nutriments ou d’une autre substance qui aura un effet bénéfique au niveau nutritionnel, alimentaire et/ou physiologique. Ils ne sont pas à utiliser seul mais à utiliser en complément d’une meilleure hygiène de vie ou de soins. Contrairement aux médicaments qui sont à des dosages thérapeutiques, les compléments alimentaires ne peuvent pas revendiquer d’effet thérapeutique. Ils sont vendus sans ordonnances, se prennent généralement oralement et dépendent du code de la consommation.

.

.

Les compléments alimentaires se compose de :

  • Vitamines, minéraux et oligo-éléments.
  • D’autres substances à but nutritionnel et/ou physiologiques comme les probiotiques, les antioxydants ou les enzymes.
  • Des plantes, des algues, lichens ou champignons.

Pourquoi en prendre ? Dans quelle situation ?  Le complément alimentaire est conseillé et utilisé pour maintenir un état de santé normal, préserver l’état physiologique, réduire les facteurs de maladie et en naturopathie de traiter certaines problématiques en comblant les carences ou manques liés à l’alimentation, à une mauvaise hygiène de vie ou à une pathologie. Si l’on souhaite obtenir une réelle efficacité, il faut les prendre dans des conditions optimales et non n’importe comment. Je vois trop souvent des personnes prendre des compléments doit-il n’ont pas besoin, les prendre mal ou ne pas suivre les indications de leurs médecins, pharmaciens ou naturopathe. Je vous invite d’ailleurs à lire mon article sur le sujet : Stop à la surconsommation ! Personnellement j’en recommande régulièrement à mes patients pour l’acné, des problèmes liés aux hormones, pour une réduction du stress etc. Dans l’idéal, je conseille vraiment de ne pas allez en pharmacie ou en para et de se dire « tiens j’ai besoin de ça « sans connaître les tenants et les aboutissants d’un complément car ceux-ci ne seront pas forcément pris dans de bonne condition et sans prise en charge plus holistique (globale).

Comment contrôler la qualité de ce que l’on achète :

  • Apprendre à lire les étiquettes : Une étiquette qui respecte la législation française et qui donne des informations importantes, notamment les précautions d’emploi, la composition, la concentration, la forme galénique (si votre complément est en format liquide, en gélule ou autre), l’origine, le lieu de fabrication etc
  • Décrypter la composition : On regarde la présence ou l’origine de certains excipients ou allergènes, des additifs ou des conservateurs. Pour ma part par exemple, étant intolérante au lactose, je regarde en détail la composition de l’excipients, pour les allergiques notamment, il faut faire très attention.
  • La concentration du produit : Dans les compléments alimentaires, un principe actif est la substance qui va posséder des propriétés et un intérêt pour la santé. La concentration en principes actifs est donc importante pour l’efficacité du produit et va également nous renseigner sur sa qualité. Pour les extraits végétaux, dont la teneur en principes actifs peut grandement varier selon les récoltes, le mode d’extraction ou encore l’origine, il existe un terme qui va vous garantir la même teneur en principes actifs pour tous les lots de produits : La standardisation. Ce procédé de fabrication permet de sélectionner les principes actifs recherchés et d’ajuster leur concentration afin que celle-ci demeure constante. Même si la standardisation vous assure une concentration constante pour chaque produit, elle ne garantit pas pour autant une haute concentration. Si cette dernière n’est pas indiquée sur le produit, cela ne veut pas dire que le produit est de moindre efficacité, mais que la concentration en principes actifs peut varier d’un lot à un autre. Dans tous les cas, vous devez vérifier la concentration du produit que vous souhaitez consommer.
  • Regarder l’origine ! On privilégie les compléments d’origine naturelle ! Tous les compléments alimentaires ne sont pas naturels, comme on pourrait le croire. Le terme « origine naturelle » garantit donc que les substances actives sont naturelles. Souvent, certains compléments alimentaires peuvent garantir du 100% naturel, tant au niveau des substances actives, que des excipients, des gélules ou autres composés.
  • Prendre du bio ! Globalement, il est préférable de privilégier les compléments alimentaires Bio. En effet, 90 à 100% des ingrédients sont issus de l’agriculture biologique en ce qui concerne les compléments alimentaires certifiés Bio, excluant tout produit chimique de synthèse dans sa fabrication (pesticides, engrais, …), en plus d’être plus respectueux de l’environnement. Retrouvez tous les renseignements via ce lien sur Synadiet.

 

Je réponds à vos questions :

Quelle forme est la plus assimilable ? Cela dépend de votre problématique, c’est pour ça qu’il est important de consulter en amont. Les formes galéniques sont le plus souvent recommandés, c’est-à-dire les gélules, car elles sont plus simples à utiliser pour le consommateur. Parfois il vaut mieux privilégier le format goutte par exemple.

De quoi dépends l’efficacité ? L’efficacité d’un complément dépend de tous les facteurs cités plus haut plus du fait que le traitement soit bien pris et c’est souvent là le problème ! On contrôle la qualité, on prend son traitement correctement et surtout on adapte le reste de son alimentation et de son hygiène de vie.

Combien peut-on prendre de complément alimentaire différents en même temps, est-ce qu’il y a des interactions ? Je ne conseille jamais plus de trois à quatre compléments alimentaires en même temps, pour plusieurs raisons. Ils peuvent interagir ensemble s’ils sont mal conseillés, ils interagissent également pour certains avec vos traitements médicaux ou pilule contraceptive et ça on oublie très très régulièrement de le dire ! Il faut également penser de manière globale, si vous prenez beaucoup de compléments en même temps, il vous sera plus difficile d’identifier ce qui vous a fait du bien ou non.

Comment de temps doit durer une cure de compléments ? Question épineuse, car souvent les cures sont également mal employées dans le temps. Une cure de complément alimentaire en naturopathie c’est minimum deux mois, l’idéal étant de deux mois. Ce ne sont pas des médicaments, leurs effets sur le corps sont plus longs à se mettre en place, il y a rarement des effets avant la troisième semaine de traitement. Il est presque inutile de faire des cures d’un mois et d’en faire une autre le mois d’après. Outre le fait de vous faire perdre de l’argent, c’est inefficace. Certaines marques proposent des « cures  » rapides d’une quinzaine de jours comme la marque Biosens (juste en dessous) je conseille plutôt ce type de cure au changement de saison, quand on ne souffre de rien mais que l’on souhaite donner un coup de boost à son corps.

Quels compléments prendre pour X… : C’est peut-être LA question qui est le plus revenu dans nos échanges. Si vous avez bien lu cet article, vous connaissez déjà la réponse ! Je ne vous la donnerais pas, car elle n’existe pas ! Il n’y a pas un et uniquement complément à prendre pour vo cheveux, vos reins, votre peau ou vos ongles. La prise en charge doit être globale selon vos problématiques, votre alimentation, votre âge, votre routine sportive etc.

.

.

Mon retour sur les produits Biosens : Je profite de cet article et d’avoir répondu à vos questions pour vous faire un retour sur les différents produits de la marque Biosens qui appartient au groupe Léa Nature. La marque garantis des produits bio, majoritairement français pour les compositions avec des plantes et des actifs français et bio. Les contenants sont 100% recyclables, les piluliers sont d’origines végétales et les formats infusettes par exemple sont 100% compostables. Vous pouvez retrouver les produits de la marque dans des enseignes accessible comme Auchan, Leclerc ou Carrefour, pour ma part je vous conseille de toujours demander conseil à un professionnel de santé ( phytho, pharmacien, naturo, médecin etc) avant l’achat de compléments alimentaires. Les deux cures sont faites sous forme de « cure flash  » pour une prise en charge en plus lors d’un changement de saison.

Mon retour sur ma cure de spiruline : La spiruline est un indispensable pour moi, j’en prends régulièrement dans l’année, je vous invite d’ailleurs à mon article  » Spiruline, réel bienfait ou arnaque marketing  » écrit en 2018. Cette cure permet de réduire l’état de fatigue générale ainsi que de booster le système immunitaire. Je ne sais pas vous mais moi clairement en cette fin 2020, j’en ai bien besoin, je l’ai combiné avec la cure fortifiant (cf ci dessous). Ce que j’apprécie particulièrement avec la marque Biosens que j’utilisais déjà avant hors collaboration, c’est que je suis sur de la qualité du produit et de la provenance des principaux ingrédients. Malheureusement c’est un point essentiel qui est de moins en moins mis en avant alors que le marché est inondé, notamment via internet de compléments alimentaires de mauvaises qualités.

Mon retour sur la cure «  fortifiant » : La cure contient de la gelée royale (j’en prends aussi au passage de la fin d’hiver pour le printemps, car j’ai tendance à tomber bien malade à ce moment-là habituellement), de l’acérola et de la vitamine C (en plus d’un jus d’orange pressé de temps en temps). Cette combinaison de trois ingrédients permet également au corps de booster son système immunitaire, de booster son immunité et de prévenir les effets du stress également. Une cure courte qui permet de bien remettre son corps en route avant les fêtes de fin d’année, gros point positif pour moi, un taux de gelée royale de 34 % . 

 

J’espère que cet article aura répondu à vos principales interrogations, n’hésitez pas à me laisser vos questions si je n’ai pas répondu aux vôtres dans l’article.

.

.

.

*Cet article est en collaboration avec la marque Biosens , merci à elle de me laisser créer du contenu de fond qui me permet de répondre à certaines de vos problématiques. Vous pouvez retrouver l’ensemble de mes critères de partenariat juste ICI. La sponsorisation me permet de vous proposer du contenu qui reste totalement gratuit pour vous tout en me permettant de vivre de mon activité. Je ne rappelle qu’aucun que mes articles ne sont dictés par une marque. Je tiens toujours à être totalement transparente avec les marques ainsi que mes lecteurs, je suis ravie de pouvoir écrire des articles utiles et rédiger à 100 % par mes soins.